Microlune est un travail conceptuel autour de l’objet banal. Face à ma fascination pour l’espace et la puissance de la technologie humaine, j’ai recréé le portrait vidéo du premier pas sur la Lune en le restituant dans un contexte purement ménager : le micro-onde.
En détournant sa valeur d’usage, il peut devenir le prétexte à se remémorer un grand moment de l’Histoire. Ici, poésie et cynisme sont convoqués avec une dimension absurde et ready-made.